Chauffage urbain modernisé dans un hôpital de Belgrade, Serbie

District heating Belgrade Des sous-stations Danfoss entièrement équipées remplacent les anciennes installations de chauffage urbain du Centre clinique de Belgrade, Serbie.

- lundi 7 mai 2018 De

Les systèmes de chauffage et d'eau chaude du principal hôpital de Belgrade ont été modernisés. Grâce à un nouveau moteur à allumage au gaz, couplé à 58 sous-stations et à un nouveau système de chauffage urbain, la production d'énergie est plus fiable, les coûts énergétiques sont réduits de 35 à 40 % et les niveaux de pollution connaissent une forte baisse.

Dans les sous-sols situés sous la maternité de l'hôpital central de Belgrade se déroule une opération constituant un défi aussi technique que physique.

Les techniciens de la société serbe Projektomontaža se trouvent sur place pour démonter les anciennes installations et canalisations d'eau chaude et de chauffage urbain pour les remplacer par des sous-stations modernes. Leur intervention permet de préparer l'avenir, car la modernisation des systèmes de chauffage urbain de Belgrade touchera tout le réseau d'énergie serbe dans les années à venir. Pour la municipalité de Belgrade, la combinaison du chauffage et de la production électrique dans les systèmes de chauffage urbain est le mode de production d'énergie le plus rentable, notamment lorsque le réseau est déjà en place comme c'est le cas ici.

 

Des économies considérables

« Nous estimons que l'installation des 58 nouvelles sous-stations Danfoss nous permettra de réaliser entre 35 et 40 % d'économies d'énergie », déclare l'ingénieur en chef de l'hôpital, M. Ratomir Ivosevic, pendant la visite du site. Il poursuit : « Nous avons installé un système central de surveillance, un nouveau réseau complet de canalisations entre les sous-stations et une nouvelle chaudière avec moteur à allumage au gaz. Ce système remplace les 17 anciennes chaudières au pétrole et au charbon, réparties sur tout le site hospitalier », explique-t-il. Cet hôpital est le plus grand et le plus perfectionné du pays. Il comporte plus de 50 bâtiments, répartis sur plus de 100 000 mètres carrés en plein centre de Belgrade. « Avoir un système de chauffage et d'électricité fiable est essentiel, car les examens et opérations les plus complexes du pays se déroulent ici. Maintenant que nous l'avons, nous sommes ravis », déclare R. Ivosevic.

 

Des besoins divers

Les nouvelles sous-stations de l'hôpital de Belgrade sont dotées d'échangeurs thermiques séparés pour le chauffage urbain et pour l'eau sanitaire destinés à chaque bâtiment. Les sous-stations répartissent l'eau chaude et la chaleur requises dans les bâtiments via le moteur à allumage au gaz, qui est la source de production d'énergie centrale de l'hôpital. « Pour nous, le principal avantage est la possibilité de régler très précisément les cycles de température, pour ne diffuser que l'énergie produite. Nous alimentons des instituts, des cliniques et des sites de stockage, et tous ont des besoins très différents. En fonction de l'application ainsi que de l'heure et du jour de la semaine, les exigences sont très variées. Certains bâtiments doivent être alimentés 24 h/24, d'autres non. L'un des principaux avantages du système est la programmation. L'activation, la désactivation, les hausses et les baisses sont entièrement gérées par informatique. Grâce au système de gestion central, nous pouvons détecter tout dysfonctionnement de façon précoce, puis intervenir. Au final, nous réalisons d'énormes économies d'énergie et nous assainissons les comptes de l'hôpital », conclut Ratomir Ivosevic.

Jelena Jocić, Responsable Communications Marketing de Danfoss Serbie, nous accompagne dans les sous-sols de l'hôpital central de Belgrade. « Le groupe de sous-stations est installé sous la forme d'un système complet, et non de différents composants. C'est cette approche qui fait notre succès. Nous nous appuyons sur notre longue expérience et notre expertise en technologies de chauffage urbain. De plus, nous collaborons avec des partenaires locaux - sous-traitants, installateurs, constructeurs et intégrateurs système. C'est un élément essentiel de notre travail. Ce type de solution intégrée peut s'adapter à tout client devant moderniser son système », déclare Jelena Jocić.

 

Voici une sous-station Danfoss

Danfoss livre à un client une sous-station préfabriquée entièrement équipée. L'installation et la mise en service sur site sont effectuées en étroite collaboration avec Traco, un partenaire historique, et avec le sous-traitant Projektomontaza.

La sous-station Danfoss est un produit complet, conçu et testé en fonction des critères définis en termes de commandes, de débit et de transfert thermique de l'installation. L'équipement est livré avec les commandes et les composants adéquats, ainsi que les tuyaux et les pompes, qui constituent les éléments centraux des sous-stations. L'éventail de commandes Danfoss sur les sous-stations soudées comporte les échangeurs thermiques, les contrôleurs électroniques (pour la régulation en fonction de la température extérieure), les capteurs ainsi que les vannes de régulation motorisées, les contrôleurs de débit et de pression différentielle, et les thermomètres. Toutes les fonctions de commande sont optimisées en fonction du modèle de sous-station. Ce projet est financé par la Banque mondiale.

 

Les chiffres des sous-stations Danfoss installées

Plage de capacité :

• Chauffage indirect : 100 - 2 000 kW et plus

• Chauffage indirect et production d'ECS : 10 - 350 kW et plus

Type d'échangeurs thermiques : Brasés

Plage de température :

• Chauffage : 110-75/70-90 °C

• ECS : 70-25/10-60 °C

Gamme PN : PN16

Type de raccordement : À bride

 

Lutte contre le réchauffement climatique : Centrales de cogénération associées au chauffage urbain

L'association d'un système de chauffage urbain et de centrales de cogénération est l'une des principales recommandations de la politique énergétique européenne en vue de respecter les objectifs d'émissions de 2020.

L'association de la cogénération et du chauffage urbain est un mode de production énergétique très performant, car la chaleur dégagée par la production d'électricité est utilisée pour le chauffage. En remplaçant les chaudières à pétrole ou à gaz par un moteur central performant alimenté au gaz naturel, les économies d'énergie sont considérables. Le moteur est raccordé aux sous-stations installées à proximité, reliées par un réseau de chauffage urbain.

Le système central de surveillance permet de gérer de façon très précise les cycles de températures, pour n'acheminer que la chaleur produite. En associant les centrales de cogénération aux systèmes de chauffage urbain, les émissions polluantes respectent les seuils des normes européennes. Un moteur central moderne au gaz naturel émet bien moins de CO2 que les chaudières à gaz et à pétrole. Il constitue donc la meilleure solution pour lutter contre le changement climatique. Les sous-stations sont dotées d'échangeurs thermiques séparés pour le chauffage urbain et pour l'eau sanitaire destinée à chaque bâtiment.

Au sein des bâtiments eux-mêmes, les nouvelles sous-stations répartissent l'eau chaude et la chaleur produite par le moteur au gaz, la source d'énergie centrale de l'hôpital.

 

District heating Belgrade 2

 

Be social Take part

Envie de nous rejoindre sur les réseaux sociaux ?

Apprenez à nous connaître et prenez part à la conversation